Étape 5

Corte - Refuge de Manganu : 11 heures

 

Départ à 7h15 du centre de Corte (400m). Le temps de passer par la Citadelle, nous sommes à 7h30 au départ du chemin Mare à Mare Nord (balisage orange) qui mène à A Sega. Hélas, l’orage éclate et il faut enfiler les vêtements de pluie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il pleut à torrent, les éclairs sont heureusement à plus de 10 secondes, sans doute sur un sommet. Le chemin est magnifique et sans difficultés. Il longe la montagne, 50 mètres au-dessus du torrent, la Tavignanu. La pluie exhale les odeurs des végétaux dont le myrte. Elle s’arrête enfin vers 10h30 et bientôt le soleil se montre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous passons un joli pont pour prendre la rive droite et le chemin monte toujours régulièrement jusqu’à une belle forêt, bien claire, avec de jolis rochers. Nous voudrions bien voir le refuge A Sega, mais toujours rien à midi. Nous y sommes peu après 13 heures et nous mangeons au soleil sur la bifurcation du nouveau chemin balisé jaune qui mène au GR20 en 5 heures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Devant nous, un beau torrent (1190m). Nous repartons vers 13h30 dans la forêt. Le chemin est encore très bien balisé (en jaune comme toute les jonctions avec le GR20) et nous avançons d’arbre en arbre marqué. C’est très agréable. Il fait bon sans faire trop chaud. Une grimpette et nous sortons de la forêt pour un premier col (1257m).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous longeons toujours un joli torrent (toujours notre Tavignanu) et, cette fois, il y a peu de virages : nous allons pratiquement tout droit. Nous montons dans les rochers jusqu’à 1450m puis nous traversons plusieurs plateaux tranquilles avec parfois une vache et son petit. C’est sauvage et très vert. Des petits gués, une lande couverte de genévriers et de buissons piquants.

 

 

 

 

 

 

 

 

Longtemps, le chemin est agréable à marcher puis il se couvre de pierres : attention de ne pas se tordre la cheville ! Nous avançons bien et avons repéré le point de jonction avec le GR20 par le GPS. Nous y sommes à 17h30 (Bergerie de Vaccaghia) et apercevons le refuge de Manganu à 2 km à gauche (décidément, Sega, Manganu, le Japon est partout…).

 

 

 

 

 

 

 

 

Une plaine marécageuse où paissent vaches et chevaux à traverser, une montée et nous arrivons vers 18 heures. Le refuge de Manganu, qui a été refait en 2001, bénéficie du tri sélectif. En fait, il nous a été impossible de trouver une poubelle normale pour les emballages ne bénéficiant d’aucun tri, en conséquence, les randonneurs les jettent ou bien n’importe où (ce qui nous oblige à nettoyer l’aire de bivouac), ou bien dans le container à plastiques… Quand aux bouteilles ou cannettes, elles sont déjà récupérées à part dans les autres refuges.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très longue journée, plus de 30 km pour rejoindre le GR20 !