Étape 6

Refuge de Manganu - Refuge de Piana : 8 heures

 

Départ à 8h45, ayant un peu traîné pour nous préparer. Nous montons le long du torrent (Pianu di Campotile qui se jette dans le Tavignanu), il fait assez beau. Il faut monter dur puisqu’il devient cascade… Un premier pallier et le refuge disparaît. L’endroit est beau, marécages et petits étangs, très calme.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bientôt, il faut monter encore plus fort ; nous sommes dans un amphithéâtre et nous devons passer par le sommet. Nous montons par de gros blocs, c’est fatigant et il ne faut pas s’éloigner des marques du GR20 pour éviter l’impasse. Nous arrivons enfin à la Brèche de Capitellu (2225m) qui nous premet de voir en contrebas les lacs de Capitellu (1930m) et de Melu (1711m).

 

 

 

 

 

 

 

 

Des tas de gens autour des lacs, sans doute parce qu’une route arrive plus bas de Corte. La descente est très glissante, au-dessus du lac de Capitellu, puis le GR20 longe la montagne dans des éboulis ou sur une paroi lisse et en pente. Nous arrivons près du sommet de Punta Alle Porta (2313m) et il va falloir descendre dans le rocher : cette fois, de la désescalade compliquée. Il faut même descendre 10 mètres, encordés et sans sac à dos, la main courante ayant disparue… Ouf, ce sera le plus dur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le GR20 suit maintenant une crête et ce n’est pas toujours facile ! Enfin, de l’autre côté du cirque, juste en face de notre brèche, le chemin remonte de 200m, toujours dans les éboulis ou de la paroi lisse. Les nuages s’accrochent à la montagne mais il ne pleut pas…

 

 

 

 

 

 

 

 

Une chèvre tombée récemment s’est éclaté la tête. Prudence donc… Nous passons le Col de Rinosu à 2170m et nous restons un moment sur un plateau désert : pierres et marécages. En bas, le Lac de Riniosu (2065m).

 

 

 

 

 

 

 

 

Il descend tranquillement en nous approchant du refuge de Petra Piana de temps en temps visible entre les nuages. A 1842m, il est le plus haut de Corse. 150 mètres de descente rude mais pas trop dure et nous y sommes vers 17 heures.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une superbe journée, le spectacle vaut bien les efforts et la difficulté!