Lundi 27 mai 2002

 

Valfrejus - La Chapelle des Ames

 

Le réveil est difficile à 9h30 après une nuit difficile...


Départ vers 10 heures. Il ne grêle presque plus, ce qui nous permet de ranger les affaires. Il était temps car le grésil reprend et il faut se protéger. On reprend la montée et il neige de plus en plus. Vers 2100 mètres, on trouve notre première congère et on finit par perdre le GR5 vers 2300 mètres.

 


Il neige de plus en plus et on ne voit plus rien, même par où on est monté! A deux doigts de revenir, nous retrouvons le GR5 et, en suivant les pas dans la neige et les "amers", nous arrivons au col vers 13h30. Le temps s'arrange un peu, comme si les nuages s'étaient arrêtés sur cette ancienne frontière avec l'Italie.

 

La descente vers la Vallée Etroite se fait dans les éboulis et très peu de neige .

On passe par un pont cassé (le pont de la Fonderie) et le chemin devient agréable avec quelques vues.

 

 

Au bout de la Vallée Etroite, le refuge étant fermé, il faut remonter plus de 400 mètres pour passer le col des Thures, puis on descend doucement sur un haut plateau jusqu'au Chalet des Thures.

 

La descente devient brutale puis on franchit le torrent de Robiou dominé par une demoiselle.Toujours pas de refuges ouvert, décidément la saison est propice à la solitude mais il est très difficile de trouver un hébergement pour la nuit.

 

Conclusion nouvelle nuit sous la tente et dans la tempête de neige !