Jeudi 4 juillet 2002

 

Refuge de l'Arpont - Refuge de la Leisse

 

Départ à 8h15 sous la neige et le vent (dans le nez); le soleil perce mais il y a beaucoup de neige et elle commence à tenir. Il faut se méfier des rochers qui glissent. Passage difficile dans un gros chaos où on descend de gros blocs sur le derrière et passe un gué un peu submergé et impressionnant. On mouille un peu les chaussures mais cela va. On continue dans la tempête de neige puis avec un timide soleil.

 

La neige se raréfie. On longe des montagnes désertes avec des glaciers. Décidément ce parc de la Vanoise est une vrai merveille, seul vestige d'une montagne encore vierge de toute trace de béton et d'acier. Un cirque un peu rouge nous fait penser à Gavarnie.

 

 

Un bouquetin nous dévisage autant que nous le dévisageons. On commence à croiser pas mal de randonneurs, la saison approche. Encore un chaos rocheux à traverser sur le " hors GR ".

 

 

On redescend de 200 mètres pour trouver le GR55 qui entre dans la vallée de la Leisse. A l'origine, nous ne souhaitions pas quitter le GR5 ; en passant par le Plan du Lac, nous serions descendus dans la vallée jusqu'à Bessans et Val d'Isère. Mais nous ne regrettons pas de traverser la haute montagne.

 

En suivant notre chemin le long de la Leisse, un effondrement se produit dans la paroi schisteuse, dû à une résurgence soudaine (il a tellement plu) ; le torrent devient noir. Nous montons 300 m doucement puis 100 mètres jusqu'au refuge assez vite. Arrivée à 16h15 dans un cadre idyllique.